Blog

PME ETI : Comment une bonne expérience collaborateur développe-t-elle l’attrait de votre entreprise ?

Près de trois quarts des PME et ETI rencontrent des difficultés de recrutement selon l’étude Bpifrance Le Lab. Pour y remédier, l’une des pistes proposées par la BPI est de faire évoluer la gestion des ressources humaines des PME en améliorant l’expérience collaborateur des salariés.

Vos premiers ambassadeurs sont vos salariés.

S’intéresser à leur expérience collaborateur, c’est une façon intelligente et constructive d’agir sur l’attractivité de votre entreprise et c’est aussi l’amorce de la création de votre marque employeur.

Ai-je une expérience collaborateur dans mon entreprise ?

Corinne Samama, coach de dirigeants, auteur de « L’expérience collaborateur. Faites de vos employés les premiers fans de l’entreprise ! » nous explique ce que concerne l’expérience collaborateur.

« Il s’agit de l’ensemble des moments clés, vécus par le collaborateur au sein de l’organisation, depuis son recrutement jusqu’à son départ de l’entreprise. C’est un tout qui doit être cohérent »,

Donc oui, toute entreprise, y compris la vôtre, a une expérience collaborateur, négative, positive, un peu des deux…. Qu’elle est celle de votre propre entreprise ?

Posez-vous la question de la qualité de vie au travail dans votre entreprise

L’Accord National Interprofessionnel sur l’égalité professionnelle et la qualité de vie au travail (ANI) a défini la notion de qualité de vie au travail comme étant « les conditions dans lesquelles les salariés exercent leur travail, et leur capacité à s’exprimer et à agir sur le contenu de celui-ci, déterminent la perception de la qualité de vie au travail qui en résulte. » La qualité de vie au travail s’articule donc autour de 4 dimensions :

– l’organisation des missions des salariés
– les interactions des salariés avec les autres salariés mais également avec leurs managers ou les dirigeants
– l’environnement physique du travail
– l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée des salariés

En améliorant chacune de ces dimensions, vous pouvez améliorer le bien-être de vos salariés et par là même, leur engagement.

Osez toutes les questions

L’expérience collaborateur est une question globale pour votre entreprise alors posez toutes les questions et pensez à toutes les facettes de la relation de travail.

– La charge de travail est-elle adaptée ?
Chaque poste de travail comporte des périodes de forte activité et des périodes de très faible activité. Si ce n’est pas le cas, que vos salariés sont dans l’urgence en permanence, l’expérience que vivent vos équipes risque d’être négative. Si leur métier est très demandé, le risque de démission est important pour vous. Vos managers peuvent-ils se déconnecter de leur activité ? Au-delà de l’obligation légale, il s’agit de leur permettre de se ressourcer sereinement.
– L’ambiance dans l’entreprise permet-elle à vos collaborateurs de solliciter de l’aide à leurs collègues en cas d’urgence ou de problème ? Vous pouvez mettre en place des objectifs dont la réussite s’appuie sur la collaboration de tous les salariés.
– La rémunération est-elle perçue comme appropriée ? Si ce n’est pas le cas, vos collaborateurs ne feront que le strict nécessaire et s’en iront dès qu’ils en auront l’occasion.
– Les tâches annexes le sont-elles vraiment ? Proposez à vos collaborateurs de trouver des outils pour diminuer le temps imparti à ces tâches chronophages et sans valeur ajoutée.
– Laissez-vous vos salariés prendre des initiatives ? Leur laissez-vous le droit à l’erreur quand ils prennent des initiatives ? Il s’agit d’un très bon levier pour susciter un engagement plus fort de leur part dans votre entreprise.

Considérez les réponses avec respect et comme des indicateurs

Vous ne pourrez pas répondre à toutes les remarques, demandes ou souhaits des collaborateurs. C’est normal, c’est la règle de l’entreprise et les zones de frictions ne sont peut-être pas celles que vous imaginez. Planifiez certains ajustements et cumulez des petites actions. Exprimer posément votre point de vue à vos équipes, même en cas de refus. C’est par la considération et la responsabilisation que nous ressentons du respect et donc de la confiance envers l’entreprise et ses dirigeants.

Amorce de votre Marque Employeur, franchissez le pas des réseaux sociaux !

Un signe que l’expérience collaborateur est positive ? Vos salariés prennent des initiatives sans vous en parler. Cela peut être des soirées organisées entre collègues, la création d’une équipe sportive qui va participer à un tournoi inter-entreprise…
Vous serez surpris de découvrir que votre marque employeur est déjà là, sous vos yeux, et qu’il suffirait de mettre en lumière ces initiatives qui existent déjà dans votre entreprise pour communiquer autour de son attractivité.
Vos salariés seront également fiers de cette communication de LEUR entreprise et deviendrons à leur tour vos ambassadeurs.

« Un seul indicateur suffit pour connaitre la santé d’une entreprise : celui du niveau de satisfaction de ses salariés ! » Jack Welch, CEO de General Electric de 1981 à2001.

Ellen Bonenfant